Ils Parlent de NousCentile, la convergence totale des communications unifiées

Temps de lecture : 2 minutes

Fondée en 1998, Centile Telecom Applications, membre du groupe hollandais Enreach, est le leader européen du développement de plateformes de Cloud PBX et de communications unifiées pour les opérateurs et les intégrateurs ciblant le marché des entreprises. Bertrand Pourcelot, directeur général de la société, répond à nos questions.

La mobilité représente-t-elle l’aboutissement du concept de communications unifiées ?

En termes de communications unifiées (messages, téléphonie, conférences, vidéo, mobilité…), la convergence est un mot qui est souvent galvaudé.

A notre sens, la convergence fixe/mobile totale exprime la capacité de gérer les numéros fixes et les numéros mobiles (terminaux fixes et terminaux mobiles), de manière équivalente dans la solution de communications unifiées.

Cela va se traduire par la possibilité d’appeler depuis mon mobile tandis que mon correspondant verra apparaître un numéro fixe. A l’inverse, si l’on m’appelle sur mon mobile, mes collaborateurs pourront constater que je suis en ligne et savent donc qu’il ne faut pas me contacter, etc. L’intégration est donc complète, elle a fait disparaître les silos.

Pour quels résultats ?

On peut organiser des files d’attente, enregistrer des appels, les intégrer au logiciel de relations client ; en résumé créer du contrôle et de l’intelligence pour l’utilisateur. C’est là que se situe le socle de la véritable convergence. Tout cela, il faut le souligner, a pour origine la puissance innovatrice du smartphone. D’où le positionnement de notre entreprise qu’on pourrait résumer par la formule suivante : « mobile first ». Nous pensons nos solutions en prenant en compte le point de vue de l’usager sur son smartphone dans un contexte de mobilité.

Concrètement, comment cela se traduit-il ?

Imaginons un collaborateur en déplacement qui participe à distance à une réunion de travail, mais se trouve dans un environnement bruyant. Notre application de vidéo-conférence est paramétrée par défaut en mode « muet ». Cela permet aux participants de ne pas être dérangé par le bruit environnant. Si le collaborateur en déplacement veut prendre la parole, il dispose sur l’écran d’un bouton à l’accès immédiat qui va lui permettre alors d’être entendu. C’est dire toute l’importance d’une ergonomie bien pensée, adaptée précisément à chaque type de situations.

Et en termes de capacités globales ?

La vraie convergence permet de donner aux collaborateurs de l’entreprise une mobilité complète tant sur le lieu de travail qu’à l’extérieur, sans pour autant perdre les capacités dont l’entreprise jouissait dans son environnement de téléphonie fixe initial. C’est un point crucial puisque l’organisation conserve ainsi toutes les possibilités d’intégration au système de l’entreprise (présentiel, joignabilité, supervision, etc.). La convergence joue aussi rôle fondamental en termes d’optimisation des coûts. Une flotte d’appareils mobiles coûte moins cher à une entreprise que l’installation et la maintenance d’un ensemble de téléphonie fixe sur les bureaux. Sans compter que cette dernière pourra aussi bénéficier du rythme de l’innovation lié aux smartphones, des évolutions qu’un système fixe ne peut en aucun cas offrir.

Qu’en est-il de la problématique personnel/professionnel ?

De nombreuses entreprises parlent aujourd’hui d’un droit à la déconnexion. Celui-ci est intégré dans notre application mobile, grâce à un bouton ad hoc qui permet à l’utilisateur de passer en mode « personnel ». A ce moment-là, le mobile ne reçoit plus les appels professionnels (c’est-à-dire ceux passés sur le numéro fixe ou mobile professionnel), et c’est le numéro personnel qui apparaîtra sur l’écran téléphonique du destinataire, si l’usager décide de passer un appel. Nous donnons donc pleinement à l’utilisateur la capacité d’honorer ce droit à la déconnexion. 

Source : lepoint.fr